Guillaume Proust : « Le Booster Club a pour ambition d’accompagner les experts-comptables pour les rendre plus agiles »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Président du comité Innovation d’ECF Guillaume Proust organise mercredi 26 juin, à l’attention des experts-comptables, le Booster Day dans le cadre du Booster Club. Nous avons souhaité en apprendre davantage sur cette initiative.

Pouvez-nous présenter le Booster Club ?

Le Booster Club a pour ambition d’accompagner les experts-comptables pour les rendre plus agiles. L’objectif est de leur donner envie d’innover, de disrupter et de s’intéresser au monde en constante évolution autour d’eux, en particulier autour de quatre grands axes : l’humain, l’organisationnel, le relationnel et la technologie.

Concernant le capital humain, et tous les procédés qui permettent de le rendre plus performant, il s’agit du pilier central pour établir la valeur d’une organisation. Il est d’autant plus important dans les cabinets comptables que ceux-ci ont tendance à recruter des profils traditionnels alors qu’il faudrait s’ouvrir vers d’autres profils comme les commerciaux, le marketing opérationnel, les informaticiens, les data scientists…

Sur le volet organisationnel, selon moi, quelle que soit la taille de la structure, il importe d’avoir une organisation pointue qui permette de délivrer une prestation de qualité au client. Ce dernier est d’ailleurs LE sujet principal vers lequel doivent converger les quatre grands axes.

Ensuite, le relationnel : cet aspect est trop souvent négligé. Il faut notamment développer le travail sur la marque, le capital client, le capital partenaires, fournisseurs et autres.

Enfin, le dernier point est la technologie. Je préside le comité Innovation d’ECF et pour moi, la technologie est juste un outil. Ce n’est pas elle qui doit déterminer l’organisation du cabinet. C’est à l’inverse la stratégie de l’expert-comptable, eu égard à son écosystème, son environnement et les clients qu’il cible, qui doit décider des technologies retenues.

Dans le cadre du Booster Club, vous proposez mercredi prochain le Booster Day, pouvez-vous nous en dire davantage ?

Il s’agit en fait d’un start-up tour, avec deux volets. Le Booster Day de 9h à 19h, puis la Booster Night à partir de 20h.

Lors de la première partie, nous emmenons les professionnels du chiffre dans des incubateurs et des accélérateurs. Nous commençons par Schoolab puis Station F et enfin Paris&Co. La journée se conclut par des rencontres avec des data scientists, des spécialistes de la donnée, qui parleront de cette matière, comment on la travaille, dans quel but, et pourquoi il importe de s’intéresser à ces sujets qui sont aujourd’hui présents dans tous les business.

Puis en deuxième partie aura lieu une soirée de convivialité pour faire du networking avec des startups, des business angels, des avocats, des notaires… tous ceux qui sont intéressés par cette dynamique de l’agilité !

Pour finir, un message pour les professionnels du chiffre qui souhaiteraient investir le marché de l’innovation et des startups ?

Il faut qu’ils soient connectés à cette dynamique. Ils doivent se tenir informés des dernières évolutions en matière d’automatisation, de machine learning et d’intelligence artificielle. Ils doivent également suivre de près les sujets relatifs à la donnée, le Big Data, mais aussi tous les outils de productivité, de traitement automatique du langage, d’analyse des flux, de détection des fraudes…

Les startups ont fait de nombreuses propositions sur ces questions. Beaucoup de sujets s’appliquent aux cabinets comptables et peuvent être proposés aux clients. Les professionnels du chiffre doivent aller à la rencontre de ces solutions.

Propos recueillis par Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.