Loi Macron : abandon du corridor tarifaire des professions réglementées

Interpro
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lors des débats à l'Assemblée nationale, Emmanuel Macron a admis s'être "trompé" s'agissant de l'encadrement des tarifs des professions réglementées.

Lundi 3 février 2015, lors des débats à l'Assemblée nationale pour la croissance et l'activité, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a reconnu s'être "trompé" dans le volet sur les professions réglementées de son projet de loi. En conséquence, il a accepté de "revenir sur le corridor tarifaire, qui est un élément de complexité." Le ministre a affirmé : "J’ai souhaité instaurer ce corridor pour permettre à de jeunes professionnels de s’installer. (…) Cependant, je n’avais pas alors tenu compte de l’effet pervers que cette mesure pouvait entraîner du côté de la demande. Certains, en effet, auraient été en mesure de négocier le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne