La RSE, douche verte de la comptabilité ?

Expertise comptable
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’idée de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) appliquée à la comptabilité permet une prise de conscience de l’entreprise sur son rôle à jouer en matière de protection de l’environnement, droit du travail, capital humain, etc. Les professionnels du chiffre cherchent à quantifier les indicateurs extra-financiers de l’impact des entreprises sur le monde.

La « comptabilité verte » doit être un outil pour intégrer des efforts de responsabilisation des entreprises dans leurs comptes, car « quand une entreprise cause des dommages à l’environnement, cela se répercute automatiquement sur l’être humain, alors l’entreprise doit être tenue pour moralement responsable de ce tort. Cet argument s’appuie sur un principe éthique largement accepté : ne pas causer de préjudices aux générations futures » (Ayotte, 1995).

Le but de cette nouvelle comptabilité est de pouvoir apprécier l'impact de l’entreprise grâce à sa comptabilité. Jacques Richard, professeur émérite à l’université Paris-Dauphine et membre du collège de l’Autorité des normes comptables précise en 2019 sur novethic.fr que « de la même façon qu’on met au passif du bilan une somme correspondant au maintien du capital financier, on inscrit également un budget de coût correspondant au maintien du capital naturel et humain ». Autrement dit, les normes comptables classiques intègrent les défis environnementaux et sociaux, tels que la perte de biodiversité, les pollutions diverses, les accidents du travail. La performance globale de l’entreprise ne se jugera plus sur sa croissance économique, mais sur l’ensemble de son impact environnemental, économique et humain.

La prise en compte du développement durable tend à devenir une réflexion indissociable de toute démarche entrepreneuriale

La RSE est un concept sociologique incluant une dimension éthique et juridique liée à la notion de développement durable. Cette idée d’intégrer le développement durable au sein de la comptabilité n’est pas un effet passager, mais s’installe dans la vie des entreprises pour devenir un facteur clé de la compétitivité. En effet, la prise en compte des impacts environnementaux, sociaux et économiques de l’activité humaine tend à devenir une réflexion indissociable de toute démarche entrepreneuriale.

Le futur de la comptabilité peut résider dans la fourniture d’informations concernant trois domaines : bilan social et sociétal, bilan environnemental, bilan économique.

La RSE a besoin des experts-comptables

L’extension du travail de l’expert-comptable à ces nouveaux domaines doit prendre en compte l’homme et la nature. Dès lors, l’expert-comptable doit se former et développer des outils et méthodologies pour répondre au mieux aux besoins de ses clients.

La RSE est une opportunité pour le professionnel du chiffre d'élargir sa clientèle, de comprendre les préoccupations du marché et d'augmenter sa valeur ajoutée. La RSE a besoin de professionnels capables d’avoir une vision globale de l’entreprise, de faire des ponts entre le financier et le non-financier, de créer une relation de confiance et de mettre en place des outils de gestion fiables ; en somme, la RSE a besoin des experts-comptables.

Yannick Nadjingar-Ouvaev

Les Annuaires du Monde du Chiffre

 

 

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.