Les experts-comptables veulent intervenir auprès des particuliers

Expertise comptable
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Ministre du Budget, Eric Woerth, s’est rendu le 15 octobre 2009 au congrès des experts-comptables de Nantes qui a réuni 3.740 experts-comptables. Il a notamment évoqué la possibilité de détenir un mandat implicite ou automatique, préambule à la dématérialisation des déclarations, ainsi que la possibilité d’un aménagement à l'ordonnance de 1945, notamment sur l'obtention du « tiers de confiance ». Concernant la question du blanchiment de capitaux, Eric Woerth a évoqué qu'un « véhicule législatif approprié » soit trouvé « pour mettre à pied d'égalité les professions du chiffre et du droit ». Cela signifie que les experts-comptables pourraient ne pas être soumis à l’obligation de déclarer dans l’hypothèse où ils ne font que donner un conseil juridique. A ce sujet, Joseph (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne