Les associations : un devoir de transparence

Commissariat aux comptes
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) a publié une note relative au devoir de transparence des associations. Dès lors que le montant des aides publiques le justifie, les associations doivent faire certifier leurs comptes. La CNCC rappelle que les associations sont tenues de désigner au moins un commissaire aux comptes lorsqu'elles exercent une activité économique et remplissent au moins 2 des 3 critères suivants : 50 salariés, 3,1 millions d'euros de chiffre d'affaires ou 1,55 millions de total de bilan. A celles-ci s'ajoutent les associations percevant des financements publics d'un montant total supérieur à 153 000 euros, notamment les associations et fondations reconnues d'utilité publique, les associations émettant des obligations ou les associations et fondations recevant des dons (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne