Interview de Claude Cazes, Président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes : « La juste valeur est le moins mauvais des systèmes »

Commissariat aux comptes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Claude Cazes, Président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC), profite de la 17e édition des assises de la profession pour indiquer la manière dont il souhaite voir s’ouvrir une période opérationnelle pour le commissariat aux comptes après qu’ait été adopté tout un corpus de textes législatifs et réglementaires. Il indique que les professionnels sont prêts à assumer plus de responsabilités à l’avenir et qu’il faut être vigilent sur l’arrêté des comptes 2009 même si la situation s’est globalement améliorée par rapport à 2008.Interrogé sur la réforme du code de déontologie de la profession, le Président de la CNCC explique que celui-ci  est aujourd’hui à l’examen du Conseil d’Etat et que sa version révisée est attendue avant Noël. Il pense que le (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.