CNNum : pourquoi le Privacy Shield doit être renégocié

TIC
Outils
TAILLE DU TEXTE

Selon le CNNum, le "Privacy Shield" présente un trop grand nombre de zones d’ombre et ne donne pas suffisamment de garanties à la protection des données personnelles des Européens.

Le 19 septembre 2017, le Conseil National du Numérique (CNNum) a exprimé ses inquiétudes concernant l'accord américano-européen "Privacy Shield" qui présente, selon lui, un trop grand nombre de zones d’ombre et ne donne pas suffisamment de garanties à la protection des données personnelles des Européens. Il rappelle que la promesse américaine que la collecte de données ciblée resterait prioritaire sur la collecte de masse n’est pas inscrite "en dur" puisqu'il ne s’agit en réalité que d’une simple directive présidentielle. La portée de la collecte peut toujours être justifiée à des fins "sécurité nationale", un (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne