Vie privée : suppositions illicites sur une relation sentimentale

PI & TIC
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le site du "Figaro Madame" est condamné pour avoir diffusé un article portant sur "des suppositions illicites sur la relation sentimentale" prêtée à une célébrité, en dehors de toute déclaration de sa part, et complété par un lien hypertexte donnant accès à dix photographies hébergés par le "Daily Mail" la représentant avec sa supposée nouvelle petite amie.

Le magazine "Figaro Madame" a publié en page d'ouverture de son site internet un article intitulé "M. X. et Mme Y. 'paparazzés' à Rome", évoquant le séjour passé par les intéressés dans la capitale italienne, se poursuivant dans la rubrique "People" avec la légende "La romance naissante entre M. X. et Mme Y. a fait les beaux jours des médias internationaux".L’article était complété d’un hypertexte redirigeant sur le site internet du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne