Le financier, pilier du déploiement de la stratégie digitale

Organisation, gestion et développement
Outils
TAILLE DU TEXTE

La transition numérique est l’un des enjeux clés des organisations. Mais quel peut être le rôle des directions financières à cet égard ? Une conférence est revenue sur le sujet lors des Rencontres du digital et de la finance d'entreprise organisées le 18 septembre 2020 par la DFCG.

Isabelle Semence, Directrice Financière chez Thales, et Hélène Doré, CTO Finance au sein de L'Oréal, ont notamment partagé leur expérience sur la question.

La finance 2.0 source d'harmonisation dans l'entreprise

Selon la première, la mise en place de projets de dématérialisation suppose avant tout « des changements organisationnels ». Chez Thales, « la première pierre de l’édifice » a ainsi consisté à réduire le nombre d’entités juridiques du groupe et rassembler conjointement les directions financières. Cet effort permettant d’obtenir l’agencement requis et la taille critique pour déployer les projets.

En parallèle, « la première brique de la digitalisation est un ERP complètement intégré » explique Isabelle Semence. Le programme, surtout s’il est un peu structurant, débouchera alors sur une manière commune de travailler ainsi que sur une harmonisation des process dans l’entreprise. Hélène Doré évoque la même expérience chez L'Oréal : « Notre première problématique a été de mettre en place un outil unifié. » « Il a fallu harmoniser tous nos process au niveau mondial » poursuit-elle, évoquant sur ce point « un grand challenge ».

« Nous sommes reconnus comme la fonction la plus innovante ! »

Parce qu’elle est « le réceptacle de l’ensemble des process de l’entreprise » et baigne de surcroît dans une culture IT – via les différents outils qu’elle mobilise – la direction financière joue par ailleurs un rôle clé dans la migration numérique selon Isabelle Semence.

Et si le financier aime le digital, celui-ci le lui rend bien ! En effet, comme le relate Hélène Doré, l’outil développé chez L’Oréal « est devenu un instrument majeur et stratégique pour le groupe », ce qui « a considérablement renforcé notre crédibilité ».

« Dans les entreprises extrêmement marketing, la finance était en crise à l’époque où nous avons lancé le projet, vue comme un ensemble de data crunchers constamment sur Excel… » témoigne encore Hélène Doré. « Mais l’image des financiers a profondément changé avec la mise en place de ce programme de transformation et l’apport au business d’une vraie valeur ajoutée, à travers toutes les données fournies. » Puis de conclure : « Aujourd’hui, nous sommes reconnus en interne comme la fonction la plus innovante ! »

Hugues Robert (@HuguesRob)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.