Analyser un bilan comptable pour mieux comprendre et gérer une entreprise

Comptabilité privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Comment analyser un bilan comptable ? En quoi cela peut aider au développement d'une entreprise ? Voilà nos conseils pour mieux comprendre ce document capital dans la vie d'une organisation.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un bilan comptable ? Ce document représente une photographie de la comptabilité de l'entreprise à un instant t et marquant par là même la clôture d'un exercice. Il se lit généralement de gauche à droite et de haut en bas. Le bilan comptable est divisé en deux colonnes : à gauche, la colonne actif et à droite, la colonne passif.

L'actif représente ce que l'entreprise possède

L'actif est composé de deux parties : une partie représente les actifs durables, destinés à être conservés par l'entreprise sur une longue période, l'autre partie représente les actifs plus liquides. Pour cette première catégorie de l'actif, on parle souvent d'actif immobilisé ou d'immobilisations. Il peut s'agir d'immobilisations incorporelles (brevets, fonds de commerce), corporelles (terrains, matériel industriel) ou financières (prêts). Quant à la seconde catégorie, on l'appelle actif circulant. On retrouve ici majoritairement le stock, les créances clients ou encore, les disponibilités en caisse.

La partie actif du bilan commence toujours en haut par les éléments les moins liquides pour terminer en bas sur les éléments les plus liquides.

Le passif représente ce que l'entreprise doit

Le passif constitue le pendant de l'actif. On retrouve en haut de cette colonne les capitaux propres, c'est-à-dire notamment les apports en capital social ou encore, les réserves accumulées par l'entreprise. Est aussi exposé le résultat de l'exercice, qu'il soit bénéficiaire ou non.

La colonne passif indique aussi les dettes de l'entreprise, qui sont à nouveau classées en fonction de leur durée de vie : les dettes qui se trouvent le plus haut ont une échéance lointaine tandis que les dettes classées en bas sont celles qui doivent être payées prochainement. Par exemple, les dettes à échéance proche peuvent être des salaires, taxes ou cotisations. Les dettes à échéance plus lointaine peuvent être des emprunts bancaires.

Le bilan est par principe toujours équilibré entre son actif et son passif, peu importe que l'entreprise fasse ou non des bénéfices.

Une bonne lecture du bilan comptable pour mieux comprendre l'entreprise

Une bonne lecture du bilan comptable peut permettre au dirigeant de percevoir la santé financière de son entreprise et de savoir quelles sont ses prochaines échéances (en matière de rentrées ou de sorties d'argent). Cela peut aussi lui permettre d'identifier d'éventuels dysfonctionnements. Par exemple, un nombre de créances trop élevé peut amener le dirigeant à identifier les clients en retard ou mauvais payeurs. Autre exemple : un stock trop élevé peut indiquer des problèmes dans la gestion des produits. Cela peut ainsi permettre à la direction de réévaluer la stratégie de l'entreprise.

Le bilan comptable est un outil formidable pour les dirigeants et entrepreneurs car il offre une photographie très précise de la santé financière de la structure. Il permet de comprendre et d'évaluer la stratégie adoptée et de la faire évoluer en cas de problème.

Raphaël Lichten

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.