Philippe Danjou : « dire que l’IASB est dominé par une représentation anglo-saxonne est exagéré »

Comptabilité internationale
Outils
TAILLE DU TEXTE

Alors que l’IASB (International accounting standards board) devrait attirer l’attention de la communauté internationale lors du sommet du G 20 qui se tiendra à Pittsburgh, les 24 et 25 septembre 2009, Philippe Danjou, membre du board de l’IASB, considère qu’il est exagéré d’affirmer que l’IASB est dominé par une représentation anglo-saxonne. Il souligne d’une part, la force de frappe dont dispose les anglo-saxons en matière comptable et d’autre part, que la réforme engagée par l’IASCF garantie un équilibre géographique futur. En conséquence, il appartient à l’Europe de s’organiser afin de faire contrepoids. Il insiste également sur le fait que l’instauration d’un monitoring board répond aux critiques concernant l’absence de représentation des intérêts publics au sein de cette (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne