Les jeunes experts-comptables du CJEC s’engagent pour l’interprofessionnalité

Interpro
Outils
TAILLE DU TEXTE

cjec-experts-comptables-interprofessionalitLe CJEC Paris Île-de-France a renouvelé le 15 mars 2018 sa soirée interprofessionnelle : une belle occasion de rencontres pour les jeunes experts-comptables et de s’ouvrir vers d’autres professions complémentaires, avocats ou notaires.

La soirée interprofessionnelle du CJEC Paris Île-de-France a eu lieu le jeudi 15 mars 2018 dans un cadre symbolique puisqu’il s’agissait d’une étude notariale. Une ambiance chaleureuse, idéale pour des rencontres professionnelles ou même tout simplement amicales. De jeunes experts-comptables étaient au rendez-vous, dynamiques, ouverts à l’innovation, à l’international – avec la présence notamment de Cyril Degrilart, co-fondateur de l’association European chartered accountants (ECA) Young Team – et bien entendu, ouverts aux autres professions, avocats et notaires, également représentés lors de cet événement.

Une soirée pour célébrer l’interprofessionnalité entre experts-comptables et juristes, avocats et notaires

Le Président du CJEC Paris Île-de-France Vincent Molinié a résumé l’esprit de cette soirée interprofessionnelle : « Il s’agit de rassembler le plus d’experts-comptables et le plus d’avocats possible, de surcroît chez un notaire. » Et Matthieu Vialay, Vice-président du CJEC Paris IDF, de compléter : « Cet événement est très agréable parce que nous pouvons rencontrer des confrères pour échanger avec eux mais aussi d’autres professionnels dans un cadre qui est très convivial. Cela permet de développer son réseau. »

xavier-odinot-avocat-interprofessionalitLe témoignage du jeune avocat d’affaires et Président de l’ACE-JA Paris (Association des Avocats Conseils d'Entreprises – Jeunes Avocats) Xavier Odinot est également suggestif : « Nous sommes extrêmement heureux d’êtres représentés ici, dans cet événement que nous organisons avec le CJEC Paris IDF depuis plusieurs années. (…) L’interprofessionnalité existe déjà de fait, c’est une évidence. Il faut donc la renforcer, la développer et pour cela, il faut se rencontrer, se connaître. C’est la raison pour laquelle nous organisons ce type d’événements. Des relations se créent avec les années et c’est quelque chose de très important pour nous. »

L’interprofessionnalité vue par la génération montante des professionnels du chiffre et du droit

Interrogé sur le regard qu’il porte sur l’interprofessionnalité, Vincent Molinié a déclaré : « Le vrai sujet est de proposer un service de qualité à nos clients, tout en gardant notre sphère d’influence auprès de ces derniers, c’est-à-dire rester leader. (…) Il s’agit de conserver la relation client tout en ayant la possibilité de recommander des confrères avocats, notaires, huissiers ou autres. »

L’interprofessionnalité entre experts-comptables et juristes peut s’organiser autour de structures dédiées telles que la société pluri-professionnelle d’exercice ou SPE. De belles opportunités sont alors en jeu. Comme l’a souligné Anna Osipa, Vice-présidente du CJEC Paris IDF, cela permet de « proposer des offres packagées pour le client », recouvrant les sphères du chiffre et du droit au bénéfice du full service ou de la spécialisation. « Le cabinet peut proposer toutes les offres d’accompagnement : dans une levée de fonds, ou pour l’acquisition d’une filiale, ou pour n’importe quel événement dans la vie de l’entreprise. » Et Charif Benadada, également Vice-président du CJEC Paris IDF, de compléter : « Cela permet aussi de limiter les interlocuteurs pour le client », c’est-à-dire lui proposer un guichet unique pour répondre aux problématiques à la fois comptables, financières et juridiques de son projet.

« Face aux enjeux de nos deux professions [du droit et du chiffre] comme la numérisation ou bien les legaltechs, nous sommes constamment tenus d’innover de plus en plus pour que chacun de nos métiers puisse proposer au client une véritable valeur ajoutée, hors de tout conflit stérile sur les statuts » a enfin souligné l’avocat Xavier Odinot. L’interprofessionnalité est pensée comme une manière créative pour les experts-comptables et juristes de faire front commun face au risque d’ubérisation.

Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.