Les salariés licenciés ayant opté pour la convention de reclassement personnalisée depuis le 1er avril 2009 bénéficieront de meilleures conditions d'indemnisation

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 8 juillet 2009, les partenaires sociaux ont décidé d'aligner jusqu'à fin 2010 les conditions d'indemnisation de la convention de reclassement personnalisé (CRP) sur celles du contrat de transition professionnelle. "L'indemnisation doit donc désormais être égale à 80 % du salaire brut pendant les 12 mois de la CRP et non, comme auparavant, seulement pendant huit mois, l'allocation passant à 70 % du salaire brut les quatre suivants". Toutefois, l'accord du 8 juillet signé par le patronat avec la CFDT, FO, la CFTC et la CGC ne suffit pas. Pour que le nouveau dispositif s'applique, un nouvel avenant à l'accord ayant donné naissance à la CRP doit être signé et doit passer devant le Comité national de l'emploi avant d'être étendu par arrêté. Ce retard ne pèsera cependant pas sur les demandeurs d'emploi (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne