L’expert-comptable acteur de la cybersécurité

Numérique
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le risque cyber est de plus en plus prégnant dans les entreprises. L’expert-comptable a un rôle central à jouer en la matière avec à la clé, de nouvelles missions de conseil. Le CSOEC est revenu sur ces questions dans le cadre d’une émission dédiée.

La cybersécurité devient un sujet croissant de préoccupation pour les TPE-PME. L’expert-comptable premier conseiller de ces structures, doit apporter une réponse. Très conscient de l’enjeu, le CSOEC a proposé une émission de Web TV sur la cybercriminalité, avec les interventions de Constance Camilleri, Directrice de l’innovation au Conseil supérieur, Sanaa Moussaid, Présidente du Comité transition numérique, Dominique Perrier, Président du Comité technologique et Yves Verhoeven de l’ANSSI.

La cybersécurité : un enjeu considérable pour les entreprises et les experts-comptables

Les risques financiers liés au digital sont plus que jamais d’actualité. « Dans un espace numérique, il est primordial aujourd’hui de sécuriser tous les systèmes d’information » rappelle ainsi Sanaa Moussaid. 

Le sujet est stratégique pour les experts-comptables qui traitent à la fois leurs données mais également celles de leurs clients. Dominique Perrier commente en ce sens : « Nous détenons de nombreuses informations sur les entreprises : leurs données, dont une particulièrement sensible aujourd’hui, les IBAN. (…) Nous gérons les flux pour nos clients et de plus en plus, nous aurons des problématiques de données à protéger. »

L’enjeu est économique pour les entreprises. Il intéresse aussi le développement et l’image de la profession du chiffre, qui doit faire face aux exigences des clients et asseoir conjointement une posture de modernité sur les sujets émergents.

L’expert-comptable au cœur de la cybersécurité, de nouvelles missions en perspective !

A l’heure où le monde du chiffre s’interroge sur l’avenir de ses activités à l’aune des mutations technologiques, la cybersécurité apparaît comme une voie royale de développement. « L’expert-comptable est le mieux placé pour accompagner les entreprises sur la cybersécurité car il maîtrise les contours des systèmes d’information, les procédures et il est capable de prendre de la hauteur pour déceler les zones de risque » souligne ainsi Constance Camilleri.

Le Conseil supérieur a diffusé des bonnes pratiques pour se prémunir contre les cybermenaces : garantir la confidentialité, souscrire un contrat d’assurance dédié, mettre en place des antivirus… Les professionnels gagneront à s’en inspirer pour sécuriser leur propre cabinet, mais également pour décliner la formule dans les termes d’une nouvelle mission – un audit de cybersécurité – à l’attention des entreprises.

Le RGPD est notamment un sujet à considérer à cet égard. Selon Yves Verhoeven de l’ANSSI, ce texte est « un levier énorme en matière de prise en compte de la cybersécurité. (…) Il est important que les experts-comptables, eu égard à leur devoir de conseil de leurs clients, connaissent l’existence de cette règlementation ».

L’engagement contre la cybercriminalité, outre son caractère citoyen, est manifestement un facteur de différenciation, un atout concurrentiel pour les cabinets comptables. Pourquoi s’en priver ?

Hugues Robert

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.