Associations : le commissaire aux comptes sort de l’ombre

Commissariat aux comptes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les associations sont tenues de désigner au moins un commissaire aux comptes lorsqu'elles exercent une activité économique et remplissent au moins 2 des 3 critères suivants : 50 salariés, 3,1 millions d'euros de chiffre d'affaires ou 1,55 millions de total de bilan. A celles-ci s'ajoutent les associations percevant des financements publics d'un montant total supérieur à 153 000 euros, notamment les associations et fondations reconnues d'utilité publique, les associations émettant des obligations ou les associations et fondations recevant des dons ouvrant droit, au bénéfice du donateur, à déduction fiscale.D’autres peuvent choisir volontairement ou en application d’une disposition statutaire de procéder à la désignation d’un commissaire aux comptes. Force est donc de constater que de plus en plus (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Veegee ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.