Absence de document unique d’évaluation des risques : pas de dédommagement sans préjudice

Santé et sécurité au travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le salarié ne peut obtenir des dommages-intérêts en raison de l’absence du document unique d’évaluation des risques dans l’entreprise que s'il justifie d’un préjudice.

Dans un arrêt du 25 septembre 2019, la Cour de cassation corrige une omission qui a été commise dans l'arrêt du 15 mai 2019, en ce qu'il a été omis de statuer sur la seconde branche du deuxième moyen. Dans ce moyen, une salariée faisait grief à un arrêt de la cour d'appel de Paris de la débouter de sa demande de dommages-intérêts pour défaut d'établissement d'un document unique d'évaluation des risques professionnels. La Cour de cassation rejette le pourvoi de la salariée sur ce point.Elle considère que la cour d'appel, dans l'exercice de son pouvoir souverain, a estimé que la salariée ne justifiait d'aucun préjudice (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à Bibliovigie ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne